Que représente le drapeau de Résistance Helvétique ?

Les nouvelles générations suisses manquent de connaissances historiques sur leur passé. La faute aux gouvernements cantonaux qui rechignent à investir de l’argent dans des livres d’histoire suisse pour les écoles car il s’agit là d’une branche secondaire.

Ce manque à amener certaines personnes à se poser la question de la définition de notre symbole. Pourquoi choisir un lion pour représenter un mouvement helvétiste ? Un sanglier ou un loup, animaux vivant sur notre sol, ne serait-il pas plus logique qu’une bête venue d’Afrique ?

Les suisses ayant une solide connaissance de notre confédération ou de notre patrimoine auront par contre immédiatement reconnu le célèbre lion de Lucerne accompagné de sa lance et de son écu !

Ce lion est en effet une statue commémorative du sacrifice au combat de prêt de 760 gardes suisses au palais des tuileries en 1792. Elle se trouve à Lucerne où des milliers de touristes viennent la visiter chaque année.

Petit rappel de cette page importante de notre histoire militaire:

Les guerres de conquête de la confédération prirent fin en 1515 avec la bataille de Marignan.

Les cantons décidèrent après cette défaite de stopper leur politique expansionniste pour se concentrer sur leurs problèmes internes. Ce changement créa des remous dans la population composée de guerriers nés et de jeunes nobles en quête de gloire.

La diète fédérale décida donc de signer des traités avec les royaumes et empires européens pour créer des régiments de mercenaires suisses à leur service. Les jeunes confédérés partaient alors combattre sur les champs de bataille européens avant de revenir en Suisse s’occuper de leur famille et de leur canton dans leurs vieux jours.

La coopération avec la France s’acheva avec le massacre, le 10 août 1792 des gardes suisses par une partie de la population parisienne et des Gardes françaises, fanatisée par des révolutionnaires.

Louis XVI quitte ce jour-là les Tuileries pour chercher refuge auprès de l’Assemblée. Le Roi ordonne aux Suisses de déposer à l’instant leurs armes et de se retirer dans leurs casernes alors que la populace attaque les Tuileries. Mais les Suisses accomplissent leur devoir jusqu’au bout : « Honneur et fidélité » sont les mots qui sont inscrits sur leurs drapeaux. Ils seront massacrés jusqu’au dernier, égorgés, dépecés pour certains. Plusieurs centaines de soldats sont assassinés.

L’initiative de créer un monument est prise par Karl Pfyffer von Altishofen, un officier des gardes qui se trouvait en congés à Lucerne à l’époque des événements.

Le monument porte une dédicace latine, Helvetiorum Fidei ac Virtuti (À la loyauté et à la bravoure des Suisses). Le lion mourant est présenté empalé par une lance, couvrant un bouclier portant la fleur de lys de la monarchie française ; un autre bouclier à côté de lui porte les armoiries de la Suisse. Une inscription sous la sculpture répertorie les noms des officiers et le nombre approximatif des soldats morts (DCCLX soit 760) et survivants (CCCL soit 350).

Le courage, le sacrifice et la fidélité sont des valeurs que Résistance Helvétique souhaite réhabiliter dans ce XXIème siècle marqué par la lâcheté, l’individualisme et le matérialisme.

Nous avons donc décidé de ressusciter le lion mourant de Lucerne en l’armant de la lance le blessant auparavant au flanc et en le représentant prêt à bondir pour protéger l’écu suisse menacé par les mondialistes.

Merci à tous nos lecteurs, sympathisant et membres de nous suivre toujours plus nombreux malgré les insultes et les calomnies de nos adversaires.

Gloire aux héros ayant parsemé notre histoire et vive la Suisse !

« Suisses ! Votre devoir était de mourir et vous l’avez accepté. Je m’incline avec respect devant vous. Dévouement et fidélité, courage et dignité, vertus antiques des Suisses, vous ne mourrez jamais ! Ces hommes, ces soldats n’étaient pas des bâtards dégénérés, mais les fils d’une race forte, descendants des héros de Sempach et de Morat qui ne pliaient le genou que devant Dieu. »

Citation de Carlyle.

Articles similaires :