Drapeau, Folklore et Traditions :

« C’est du passé ! » Vous diront certains, nous leur répondront sans complexe par une phrase aussi courte que pertinente de M. Dominique Venner :  » La tradition, ce n’est pas le passé, c’est ce qui ne passe pas ».

Certains y voient un chauvinisme hébété, nous y voyons l’amour et la préservation de notre identité. Un acte de respect et d’humilité par la répétition de gestes ancestraux. Un émouvant passage de flambeau à la nouvelle génération, qui aura pour but de l’élever à son tour.

La Tradition et le drapeau sont également de puissants bétons sociaux. Face à la bannière ou dans les gradins d’un tournois de lutte folklorique, le chef d’entreprise, l’ouvrier, le médecin ou le paysan redevient simplement ce qu’il est au plus profond de lui, suisse !

En opposition directe à la lutte des classe prônée par l’extrême gauche, la réconciliation des classe par l’identité nationale est un combat d’importance pour les nationalistes.

Nos détracteurs de tous bords entendent bien détruire ces socles socio-culturel afin de mieux asseoir leurs projets de société mondialisée. Un mondialisme mortifère dans lequel chaque être humain serait équivalent, déraciné, aliéné, ceci afin de mieux servir une économie de marché globalisée. Des pions délocalisables dans un monde sans frontières, si ce n’est celles du profit et de la rentabilité.

Suisses et Suissesses, restez-le et soyez en fier, c’est déjà un début de rébellion !

Articles similaires :

  • St-Nicolas de Flüe: Saint patron de la Suisse.St-Nicolas de Flüe: Saint patron de la Suisse. Nicolas naît au XVème siècle dans une famille de paysans du canton d'Obwald. Il combattit les zurichois, révoltés à cette époque contre […]
  • Qu’est ce que la Suisse ?Qu’est ce que la Suisse ? Voici une question à laquelle tous les Helvètes, quel que soit leur canton, seront soumis un jour. Nos voisins français, allemands et […]
  • Après chaos renaissance.Après chaos renaissance. Alors que nous voyons notre pays et notre continent ravagés par les attentats islamistes, ruinés par les banksters de la haute finance, […]