Vivre une vie digne

Il n’est pas toujours facile, de nos jours, de s’affirmer comme nationaliste et d’assumer ses convictions. Peur de perdre son emploi, crainte d’être rejeté par son entourage, sa famille et ses amis, et de se retrouver seul.

Bien qu’internet et les réseaux sociaux ont des avantages certains, en permettant notamment d’établir des contacts ou d’avoir accès à d’autres informations que celles véhiculées par les merdias traditionnels, ils ont aussi des côtés négatifs. Le principal étant le risque de s’enfermer dans un monde virtuel, de se complaire dans un rôle « d’internet warrior », un « militant » seul derrière son écran.

Publier de beaux textes et de grandes idées c’est bien, mais il faut trouver le courage d’aller plus loin. Rencontrer d’autres personnes qui partagent les mêmes convictions est un enrichissement indéniable. Pouvoir confronter ses idées, profiter de l’expérience des autres, et surtout voir que l’on n’est pas seul est une grande source de motivation pour devenir actif dans sa vie quotidienne, pour devenir un militant.

Mener une vie digne, c’est vivre en accord avec ses convictions, et toujours se demander « Comment est-ce que j’agis ? Ma vie est-elle intègre, en accord avec mes idéaux et mes valeurs ? »

On ne pourra apporter de vrais changements que si nous nous unissons et faisons preuve de courage. Que si nous sommes prêts à nous engager et à nous battre pour nos convictions.

 

Articles similaires :

  • La vérité blesse.La vérité blesse. Dans un milieu de gens "bien" qui dirigent le monde, les personnes qui disent la vérité avec des termes crus dérangent. Exemples de ces […]
  • L’orientation politique des médias est à gauche.L’orientation politique des médias est à gauche. Beaucoup d'entre vous ne sont pas dupes et n'ont aucune peine à le voir, mais le véritable problème est que le citoyen lambda prend tout […]
  • Il n’y a plus de peuple.Il n’y a plus de peuple. On le sent. On le sait. La guérilla de tous contre tous est là, omniprésente. Chacun pour soi et Dieu pour personne. La solidarité […]