La cybernétique croisée à la spiritualité

Les fans de cyberpunk reconnaîtront leur univers dans un fait diver récent. Cet univers, pour ceux qui ne le connaisse pas, se base sur un monde où tout est contrôlé par la technologie et par les grandes corporations. On y arrive malheureusement à grands pas.

Il est désormais possible de louer les services d’un robot-moine bouddhiste pour ses funérailles. Il est capable d’animer une cérémonie en lisant les émotions et en chantant des sutras. Ce n’est pas le premier cas. En Allemagne, un pasteur avait installé un robot capable de bénir les fidèles en 5 langues différentes. Par chance, ses inventions ne font pas l’unanimité.

 

Est-il sain de donner une telle responsabilité à une machine ? Bien sûr que non. Il est inconcevable d’industrialiser la foi à moindre coût. Car oui, le robot-moine est moins cher que son collègue humain : 435 francs contre 2125 francs en moyenne, un faible prix à payer pour déshumaniser une cérémonie des plus solennelles.

Dans la religion catholique, un prêtre est un homme ayant donné sa vie à Dieu. En plus des études qu’il doit faire, il a la responsabilité constante de répandre la foi de la manière la plus pur et juste afin de guider les fidèles sur le bon chemin. C’est de même dans toutes les religions. On ne peut pas créer un automate qui ne fera que dicter ce pourquoi il a été programmé. Il ne s’adaptera jamais à différentes situations et n’aura aucun contact social avec ses disciples. Il ne sera qu’un produit parmi tant d’autres.

 

La religion se doit d’être protégée contre les grandes corporations voulant en faire un marché. Beaucoup d’athées continuent de respecter la foi chrétienne car c’est un élément clé de notre culture et de notre Nation. Les valeurs qu’elle nous enseigne sont nobles, mais certains veulent les bafouer pour le respect de la laïcité. Elle fait pourtant partie de notre histoire, du Pacte fédéral au jour d’aujourd’hui.

 

RH06

 

Lien vers l’article du « 20 minutes » :
Un robot-moine pour célébrer des funérailles

Articles similaires :

  • L’avènement du « Cinquième Etat »L’avènement du « Cinquième Etat » L’actualité nous offre un spectacle permanent dont certaines scènes, relayées par les médias comme s’il s’agissait de signes annonciateurs […]
  • Détresse des relations homme/femmeDétresse des relations homme/femme On ne peut qu’observer, non sans un certain regret, la proportion grandissante de célibataires agés de plus de trente ans. Les causes […]
  • L’impartialité des médiasL’impartialité des médias Un point important de notre programme se penche sur l'impartialité des médias. Les médias se doivent de rester neutres ou de montrer […]