Suisse et Famille : comment relancer la natalité

Notre peuple se meurt peu à peu. C’est un fait sinistre qui s’observe par le biais des études sur la démographie. En effet, pour que le remplacement des générations s’effectue en douceur, il faudrait un taux de fécondité de 2.05 enfants par femmes, ce dont nous sommes très loin avec nos 1.54.

Pour pallier à cette situation, il existe deux possibilités :

  • Soit par l’immigration de masse, stratégie défendue et appliquée par nos adversaires Libéraliste et Libertaires.
  • Soit par des mesures Pro-Natalistes comme c’est le cas en Russie, Hongrie, etc.

Si nous soutenons ardemment la deuxième solution, ce n’est pas le cas de notre confédération qui ne favorise guère la fondation de familles et dont la politique n’encourage que peu à faire des enfants, surtout en nombre.

Dans le but d’assurer un avenir à notre nation et à notre peuple, nous demandons à ce qu’une politique économique et familiale soit mise en place afin de faciliter la vie des futurs parents. Nous devons faire en sorte que la question de l’argent ne rentre plus en ligne de compte dans les choix qu’une future mère doit faire. Et ce qu’elle choisisse de conserver une activité rémunérée ou qu’elle décide de se consacrer pleinement à ses enfants en devenant mère au foyer.

N’oublions jamais que c’est l’économie qui se doit d’être au service du peuple, et non le contraire.

 

Articles similaires :