Loi sur les armes : Tentative d’enfumage de la confédération.

En Suisse, les politiciens (particulièrement ceux de notre gouvernement) ont la fâcheuse tendance à tout vouloir ramener à l’aspect financier. A leurs yeux, ce n’est pas l’économie qui est au service de la Nation, mais bel et bien le contraire.

Aussi, à chaque fois qu’une Initiative ou un référendum ne va pas dans le sens du politiquement correcte économique, on nous prévient que si le Peuple ne vote pas comme recommandé, la Suisse subira un effondrement monétaire et ce sera la fin de la prospérité de notre pays.

Cette pratique, que l’on peut qualifier d’insulte à l’intelligence, est actuellement mise en œuvre alors que nous sommes à quelques mois de l’initiative liberticide (n’ayons pas peur des mots) sur les armes nous venant de l’UE.

Cette nouvelle loi « anti-terroriste » est une sinistre blague ayant pour seul objectif de désarmer la population Européenne. Croire que les armes utilisées pour les attentats aient été acquises légalement c’est faire preuve au mieux de crédulité, au pire de malhonnêteté.

Souvenons nous que :

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. » – Benjamin Franklin

RH31

Source

Articles similaires :