Les limites de la Démocratie.

« La démocratie est le pire des systèmes, à l’exclusion de tous les autres » (W. Churchill)

La Suisse est le seul pays au monde à prétendre appliquer une démocratie directe. Cela veut dire que le peuple est libre non seulement d’élire ses représentants directement, mais aussi d’invalider leurs décisions ou de modifier la constitution directement par une initiative populaire. Quelle belle vision. Un peuple libre, indépendant et maître de son destin, les institutions politiques du monde entier devraient nous envier.

Et bien non. Étonnamment, les organisations supra-nationales qui nous entourent (Union Européenne, Cour des droits-de-l’homme, FMI, ONU, etc.) nous haïssent au plus au point et veulent nous retirer ce droit fondamental. Mais pourquoi donc ? Pour la seule est bonne raison que leurs intérêts sont contraires aux nôtres : Là où ils veulent des règlements et des taxes, nous voulons la liberté. Quand ils annoncent vouloir accueillir plus d’immigrés, le peuple répond non, nous en avons déjà assez. Lorsque leur politique des frontières et leur bellicisme mènent à des attentats sanglants en Europe, ils veulent nous désarmer et nous laisser sans défense. Et si nous annonçons vouloir reprendre notre destin en main, comme l’ont fait nos ancêtres, nous sommes instantanément étiquetés comme réactionnaires et fascistes.

Quelle hypocrisie !

Ils promeuvent la liberté d’expression, mais censurent les paroles qui leur déplaisent. Cette minorité dictatoriale, prétendue gardienne de la morale universelle, ne vaut pas mieux que tous les régimes totalitaires qui l’ont précédée. Adhérer à la religion des Droits-de-l ’Homme est pour eux un devoir, une obligation. Osez sortir de la case et vous subirez les foudres des ‘’tolérants’’. Essayez de garantir votre avenir, et les ‘’progressistes’’ vous tomberons dessus. Affirmez une vérité biologique ou sociale, et les ‘’Social Justice Warriors’’ hurleront au scandale.

Vous croyez peut-être qu’un tel comportement n’est possible que dans des films, ou dans des pays dégénérés tels les USA ? Détrompez-vous, ils sont déjà chez nous. Dernier exemple en date de la semaine passée : La constitution valaisanne va être révisée l’année prochaine par une « constituante », c’est-à-dire un groupe de citoyens en théorie non-partisans. Bien sûr, tous les partis politiques se sont empressés de proposer leurs candidats, et ainsi perpétuer un système politique pourri jusqu’à l’os. Une lueur d’espoir est apparue dans la liste d’Appel Citoyen, celle-ci cherchant à regrouper des personnes hors du spectre politique.

Un membre de Résistance Helvétique s’est donc inscrit pour participer à ces élections. La réaction des chiens de garde de la pensée unique ne s’est pas fait attendre : les Jeunes socialistes du Valais-Romand ont déchainés toute leur tolérance contre cet acte horriblement démocratique, et ont obtenu la reddition du comité d’Appel Citoyen quant à la participation d’un simple citoyen à des élections ‘’non-partisanes’’. Nous conseillons donc vivement à tous les membres de ce comité la lecture de notre texte « Europe 2050 » . Celui-ci s’adresse en effet tout particulièrement à ce genre d’individus méprisables.

Cet événement aura néanmoins permis à certains, espérons-le, d’ouvrir les yeux sur l’utilisation de la démocratie par les socialistes, ainsi que leur véritable but : faire revivre un état totalitaire sous le joug du mondialisme.

RH63

Articles similaires :