Genève : Le préau de la discorde.

En date du mardi 30 Janvier 2018 au soir, le nouveau parti d’Éric Stauffer, Genève en Marche (GeM), a mené une action symbolique aux abords du préau de l’école de Pâquis-Centre visant à dénoncer le trafic de drogue et les incivilités qui prennent place la nuit à proximité de l’établissement scolaire.

Révoltés par autant de bon sens commun et n’écoutant que leur courage, de valeureux opposants se sont réunis afin de faire barrage à la haine. Fin démagogues et démocrates, ils ont habilement trouvé les arguments pour contrer les accusations de leurs adversaires tout en rassurant la population : en traitant les manifestants du GeM de « fascistes ».

Il est bon de rappeler ici que ce sont avant tout les parents d’élèves qui réclament la fermeture nocturne du préau afin d’éviter que leurs enfants ne soient incommodés par des odeurs d’urine voir pire. Sont-ils également d’abominables fascistes aux yeux des contre-manifestants ?

RH31

PS: Pour lutter contre les incivilités et le laxisme dans le canton de Genève avec RH, c’est ici que ça se passe : Résistance Helvétique – Section Genève

Articles similaires :