Suisse : Priorité aux autres.

Alors que la situation économique est de plus en plus difficile pour nos jeunes concitoyens, peinant chaque jour d’avantage pour trouver du travail ou pour se lancer à leur compte, le canton de Genève a eu la riche idée de dépenser des dizaines de milliers de francs afin de former des migrants à l’entrepreneuriat.

Selon le maire de la commune d’Anières (GE), le PLR Antoine Barde, « Peut-être que ces jeunes à qui on tend la main créeront demain leur entreprise ici et engageront des dizaines de personnes. Je veux croire à ça. » Et dans le cas contraire, monsieur le magistrat, on aura juste jeté massivement l’argent des contribuables par la fenêtre.

Une fois n’est pas coutume, nos gouvernants nous rappellent, s’il en était encore besoin, que leur objectif n’est pas le bien du plus grand nombre, c’est à dire les nôtres, mais bien celui des autres, ceux qui n’ont aucune attache à notre nation et qui continueront de bénéficier de nos largesses tant que nous n’aurons pas repris le contrôle des institutions de notre pays.

RH 31

Source: 20 Minutes – « Jeunes migrants formés à créer leur petite entreprise »

Articles similaires :