La gauche romande main dans la main avec les extrémistes violents contre la liberté d’expression !

Comme vous le savez peut-être déjà nous organisons le 19 novembre à Lausanne une conférence en compagnie de deux français: Arnaud de Robert et Jean-Yves Dufour.

Cette conférence est, comme toutes les précédentes, ouverte au public afin que les gens puissent venir se faire leur propre opinion sur des sujets variés et poser leurs questions à nos invités.

Nous avons depuis deux ans organisés de nombreuses conférences ayant attiré, en tout, plusieurs centaines de personnes dont des élus politiques et des journalistes. Celles-ci se sont bien évidemment toujours déroulées sans « appel à la haine » ou autres formes de délits.

Pourquoi répéter ces évidences ?

Car ce n’est pas l’avis de plusieurs associations de gauche et d’extrême-gauche qui souhaitent tout simplement interdire notre conférence qui serait en réalité un meeting fasciste similaire au concert skinhead ayant eu lieu à St-Gall le mois dernier !

Et oui ! Les 7’000 personnes suivants notre page Facebook seraient en fait rien de moins que 7000 fascistes violents souhaitant « l’avènement d’un ordre autoritaire » et « détruire les forces politiques et syndicales de gauche par la violence ».

Ces chevaliers de la liberté appellent donc à manifester afin de faire interdire notre conférence, ainsi que celle de M. Soral et d’un imam à Genève, sous le prétexte frauduleux de « trouble à l’ordre public ».

Ces associations variées et diverses – parti socialiste, les verts, jeunesse kurde de Genève (?!), etc… – sont prêtes à associer leur nom aux anarchistes violents du réseau antifasciste genevois (RAGE), connus pour des actes d’agression et de saccage de biens publics, afin d’être certains que ces fameux « troubles à l’ordre public » aient bien lieu.

Utiliser la menace physique pour tenter de faire interdire une conférence publique légale et accuser ensuite les victimes d’être violents…

N’y a-t-il pas une forme de schizophrénie dans cette démarche ?

Résistance Helvétique est un mouvement non violent et cherchant à rétablir une démocratie proche du peuple dans notre pays.

Nous agissons légalement et invitons tous nos lecteurs et sympathisants à se mobiliser pour cette conférence afin de faire triompher les droits de réunion et de liberté d’expression inscrits dans la constitution.

Les républiques socialistes d’Europe de l’est sont tombées messieurs les communistes liberticides nostalgiques de la dictature du prolétariat.

Mettez-vous bien cette vérité dans le crâne !

Articles similaires :