La définition fasciste de la famille finalement remplacée à l’école par « Parent 1 et Parent 2 »

« BFMTV :
Dans le cadre des débats autour du projet de loi sur « l’école de la confiance », les députés ont voté mardi en première lecture un amendement établissant que les mentions « père » et « mère » ont vocation à disparaître des formulaires scolaires au profit de « parent 1 » et « parent 2 ». »

Voilà ce qui arrive lorsqu’on laisse le champ libre aux « progressistes » de gauche (pléonasme). Un sabotage en bonne et due forme du socle soutenant notre civilisation ; la famille.

« Il s’agit bien sûr de faire une place aux familles homoparentales ou, pour reprendre les termes, cités par Ouest France, de Valérie Petit, la députée LaREM élue dans le Nord et à l’origine du texte, « d’ancrer dans la législation la diversité familiale des enfants «. »

La logique de l’initiative : il existe des exceptions, minoritaires, certes, mais existante. Il faut donc que nous revoyons entièrement notre système de valeur, peu importe si lesdites personnes représentent moins de 1% de la population et que la configuration actuelle fonctionne depuis plusieurs millénaires.

Que cela serve de leçon aux personnes n’ayant pas écoutés les avertissements en France des membres de « La Manif pour tous ». Vous avez été prévenus mais vous n’avez pas fait preuve de vigilance. Si vous donnez votre petit doigt pour ne pas passer pour un homophobe, un conservateur ou un vieux con, on vous remerciera en vous l’arrachant jusqu’à l’épaule.

L’existence de notre peuple n’est pas négociable et sa survie passe par la défense de la famille, alors protégeons là du mieux que nous pouvons.

RH31

Articles similaires :