Belgique : Le Président du Parlement de Wallonie propose de favoriser l’immigration pour rajeunir la population.

Ce n’est un secret pour personne ; la chute de la natalité et l’augmentation de l’espérance de vie dans les pays occidentaux posent un sérieux problème au niveau du remplacement des forces vives, c’est à dire des personnes qui travailleront pour faire marcher le système et également payer les retraites de leurs prédécesseurs.

Face à ce défi, et dans l’hypothèse que nul hormis une infime partie de la population ne serait prêt à amorcer une décroissance, il n’existe qu’une seule réponse valable : la politique nataliste.

De ce fait, les propos suivants, de Mr. André Antoine, à savoir :

« Je plaide pour des politiques favorables à la parentalité, mais aussi à l’immigration qui est une opportunité pour le rajeunissement de notre population. Je sais qu’en disant cela, je n’utilise pas un langage politiquement rentable, mais j’assume ce discours : c’est l’heure des choix démographiques »

Sont assurément irresponsables sur leur dernière partie. L’immigration de masse ne contribue en rien à la pérennité d’un peuple mais accélère au contraire son déclin, car une nation perdant son homogénéité ne tardera pas à être déchirée entre les différents groupes ethniques qui la composeront.

La politique de RH à ce sujet est très simple et peut se résumer en un slogan « Moins d’immigration et plus de nourrissons ! »

RH31

Articles similaires :