Le féminisme, cette malédiction du 21ème siècle.

Cette nouvelle tendance contemporaine possède un moteur, la Haine. La haine du patriarcat, la haine de la famille traditionnelle, la haine de la romance, la haine de nos moeurs et civilités propres à l’Europe occidentale depuis des siècles.

Vous en avez certainement tous déjà croisé, celle qui s’énerve car vous avez eu l’amabilité de lui tenir la porte alors que « j aurai très bien pu le faire toute seule, même si je suis une femme ! ».

Celle qui à 40 ans n’ a toujours pas d’enfants et ne souhaite surtout pas en avoir car « C’est dégradant pour une femme d’être mère au foyer, nous aussi nous pouvons être efficace et compétente dans le milieu professionnel ! ». Celle qui prône l’énorme avancée qu’a été l’avortement facilité pour tous et les dizaines de millions de morts que cette pratique a engendré.
Nous pensons au contraire que la maternité doit rester le but ultime de la femme, il s’agit là de la plus belle et importante des missions, celle qui porte notre monde depuis sa création !

En bref cette harpie insupportable et obsédée par ce faux débat qu’est l’égalité des sexes. Les hommes et les femmes sont par nature différents, l’égalitarisme est donc une aberration à sa source.

Pour que les hommes restent des hommes et pour que les femmes restent des femmes, voilà un slogan bien provocateur pour ce début de millénaire, mais nous l’ utiliserons tout de même.

« Les femmes qui veulent être les égales des hommes manquent sérieusement d’ambition.  » (Jean-Marc Reiser)

Articles similaires :